• Quantité:
Remise offre:
Livraison(Si vous ne savez pas votre zone, on vous demande s’il vous plaît de choisir une zone quelconque et de continuer avec la commande. Après le système va vous reconnaitre et va vous dire la zone à écrire).:
Paiement:
S’il n’est pas prévu que vous payez le TVA cette valeur sera enlevée dans la prochaine étape de la commande. TVA:
Total: sur devis
Votre panier est vide.

tenditori automatici per catene e cinghie

Bagues de glissement autolubrifiantes

Les bagues utilisées dans nos produits ,s'il faut, ont les suivantes caractéristiques techniques:

Il s'agit de bagues enroulées avec des parois de matériel composé de trois couches :

- un coffrage en acier

-une couche de particules de bronze poreux fritté 

-une couche superficielle calandrée de PTFE et Pb

-Elles ont un bas coefficient de frottement

- Elles sont résistentes à l'usure et aux agents corrosifs, elle peuvent être utilisées en l'absence de lubrifiants ou avec des quantités minimum  

-vibrations et bruit sont très réduits .

-matériel leger et compact .

Elles sont très utilisées avec des éléments de glissement dans plusieurs types de machines comme les machines textiles, le travail du tabac, les véhicules hydrauliques, les voitures, les machines agricoles et forestier, etc.

            Capacité d'èmport 140/mm2
            Temp. Max -195°C ~ 280°C
            Vitesse Max. 5 m/s
            Coefficient de frottement 0.04 ~ 0.20
            PV Max (sec) 3.6 N/mm2 . m/s
            PV Max (huile) 50 N/mm2 . m/s

TENDEURS – TENDEURS DE CHAÎNES – TENDEURS DE COURROIES AUTOMATIQUES

LINÉAIRES - AXIAUX 

Nos tendeurs linéaires de la série TO TA ET ont été inventés en 1979 et brevetés en 1981. Ils sont les premiers au monde pour la fabrication des tendeurs de chaînes linéaires avec l’utilisation de pivots, les troisièmes au monde et les premiers en Italie pour la conception et la fabrication de tendeurs automatiques en tout genre.

Créés au départ en aluminium avec des bagues pour les pivots, ils ont ensuite évolué. La technologie du moulage sous pression permet en effet de se passer de bagues coulissantes. Les bâtis sont réalisés dans un mélange spécial d’alliages légers et autres.

Cet alliage, plus lourd que l’aluminium, confère une structure beaucoup plus solide que l’aluminium et, de surcroît, il supporte mieux les températures et limite ainsi les déplacements possibles des tolérances. Anti-grippant, il permet aux pivots internes de coulisser parfaitement. En effet, les jeux des pivots se réduisent à 0,05:0,13 m/m. Tous nos moulages sont réalisés par nos propres commandes numériques par ordinateur.

Nos tendeurs disposent également d’une variante avec bagues coulissantes à sec (modèle KU) dont le bâti demeure en alliage léger et non pas seulement en aluminium. L’expérience nous a en effet appris que l’aluminium bouge notamment en raison de la température et sa retenue dans le temps peut créer des problèmes aux tolérances des bagues. Par contre, grâce à ce mélange et aux usinages spéciaux effectués directement par nos commandes numériques par ordinateur, nous certifions leur parfaite tenue mécanique. Les jeux des pivots sont compris dans une fourchette de 0,02 à 0,05 m/m. 

Pourquoi et quand utiliser les bagues ?

On les utilise très rarement, généralement pour les tendeurs de courroies lorsque celles-ci tournent à grande vitesse et qu’il faut atténuer les fréquences sur les brins de renvoi ou les longs brins, comme sur les rotatives.

En encore lorsqu’il faut monter un tendeur automatique à un endroit difficile d’accès pour l’opérateur.

Nous rappelons qu’il faut impérativement lubrifier légèrement les pivots coulissants après le montage ou avant le pré-chargement. De même, il convient de lubrifier les pivots tout au long du cycle de vie de la machine lors de l’entretien ordinaire. 

Dans la plupart des cas nous recommandons le modèle exempt de bagues. En effet, lorsqu’il faut retrouver rapidement le point initial de pré-chargement (comme le départ d’une transmission sans rampe d’accélération ou de décélération, par exemple), le tendeur automatique doit pouvoir retrouver rapidement le point de départ et les bagues coulissantes, qui diminuent le jeu sur les pivots, ne sont pas toujours le meilleur choix.

De plus, il vaut mieux éviter de les utiliser en présence d’une forte humidité et donc de condensation. Dans ce cas, nous vous invitons à consulter notre modèle NT. 

Nos tendeurs de chaîne de la série NT ont été inventés autour de l’an 2000 avant d’être brevetés en 2001.

Ils sont été conçus pour proposer un tendeur de chaîne parfaitement étanche afin d’éviter toute infiltration (poussière de ciment, céramique, terre, sucres, farines, etc.).

Fort de notre savoir-faire sur les modèles précédents et soucieux de minimiser les coûts de production, nous avons conçu un produit en aluminium avec des bagues coulissantes autolubrifiantes en matière plastique. Ceci permet à l’aluminium du bâti de bouger en raison notamment des températures sans influer toutefois sur le coulissement des pivots. Les bagues sont en effet bloquées par interférence et bénéficient de plus d’un ergot de blocage. Elles sont spécialement conçues pour ne pas sortir de leurs tolérances (nous savons en effet que les matières plastiques travaillent en raison de l’humidité ambiante). Les jeux des pivots sont compris dans une fourchette de 0,06 à 0,16 m/m.

La transmission est le cœur de la machine. Aussi, nous lui apportons les meilleurs produits et toute la qualité du Made in Italy.  

Pour de plus amples explications concernant nos produits, n’hésitez pas à nous contacter : nous vous conseillerons le produit idéal pour vos applications.